Partager

Accueil > Nos projets > L'IA responsable > L'IA et la réponse à la pandémie

L'IA et la réponse à la pandémie

À la lumière du contexte international actuel, le groupe de travail (task force) du PMIA a invité le groupe de travail sur l'IA responsable à former un sous-groupe ad hoc sur l'IA et la réponse à la pandémie. Ce sous-groupe rassemble des praticiens de l'IA, des experts de la santé, des membres et des organisations internationales pour soutenir le développement et l'utilisation responsables de solutions activées par l'IA contre le COVID-19 et d'autres futures pandémies. Grâce à ses travaux, il promouvra que les méthodes, les algorithmes, le code et les données validées sont partagés rapidement, ouvertement, en toute sécurité et d'une manière juste et respectueuse de la vie privée, pour éclairer les réponses de santé publique et aider à sauver des vies.

Le sous-groupe se concentrera sur la promotion de la collaboration intersectorielle et transfrontalière dans ce domaine et sur le soutien à l'engagement envers l'utilisation de l'IA parmi le public et les professionnels de la santé dans la réponse mondiale aux pandémies et aux défis de santé publique de manière responsable.

Projets en cours

Le sous-groupe sur l’IA et la réponse à la pandémie mène actuellement les projets ci-dessous pour l’année 2021 :

Rapports d'experts PMIA

2021

 Rapport du Groupe de travail sur l’IA et la réponse à la pandémie (novembre 2021)

 Artificial intelligence for public domain drug discovery: Recommendations for policy development (novembre 2021)

AI-powered immediate response to pandemics: Update on living repository (summaries of top initiatives prepared for GPAI by The Future Society, novembre 2021)

 

2020

Rapport du Groupe de travail sur l’IA et la réponse à la pandémie (novembre 2020)

Responsible AI in pandemic response (supporting report prepared for GPAI by The Future Society, novembre 2020)

Nos experts

Point de contact pour ce groupe: Centre d'expertise PMIA de Montréal

Membres du sous-groupe

  • Alice Hae Yun Oh, Korea Advanced Institute of Science and Technology (co-chair)
  • Paul Suetens, KU Leuven (co-chair)
  • Anurag Agrawal, Council of Scientific and Industrial Research
  • Amrutur Bharadwaj, Indian Institute of Science
  • Nozha Boujemaa, Median Technologies
  • Dirk Brockmann, Humboldt University of Berlin
  • Howie Choset, Carnegie Mellon University
  • Enrico Coiera, Macquarie University
  • Marzyeh Ghassemi, University of Toronto
  • Hiroaki Kitano, Sony Computer Science Laboratories, Inc.
  • Seán Ó hÉigeartaigh, Centre for the Study of Existential Risk
  • Michael Justin O'Sullivan, University of Auckland
  • Michael Plank, University of Canterbury
  • Mario Poljak, University of Ljubljana
  • Daniele Pucci, Istituto Italiano di Tecnologia Research Labs Genova
  • Joanna Shields, BenevolentAI
  • Margarita Sordo-Sanchez, Brigham and Women's Hospital at Harvard Medical School
  • Leong Tze Yun, National University of Singapore
  • Gaël Varoquaux, INRIA
  • Blaž Zupan, University of Ljubljana


Observateurs

  • Cyrus Hodes, AI Initiative
  • Kim McGrail, University of British Columbia
  • Alan Paic, OCDE